Logement Ancien Sur Nice

Publié le 28/04/2021

Les logements anciens niçois obtiennent une note de 6,9 sur 10 pour leur qualité exceptionnelle

Nice est, sans conteste, l’une des villes françaises les plus attrayantes. Si elle attire les touristes du monde entier, elle ne séduit pas moins ceux qui désirent y emménager. Et son parc « ancien » est loin de le désavantager. D’autant plus que ces immeubles sont, dans l’ensemble, bien entretenus, à en croire l’excellente note qui leur a été attribuée dans le cadre du baromètre Qualitel/Ipsos.

En publiant son baromètre annuel consacré à la qualité du logement, réalisé en collaboration avec Ipsos, l’association Qualitel a dévoilé une meilleure appréciation des « nouvelles » métropoles par les sondés en comparaison avec les villes « anciennes ». Ces dernières ont, en effet, reçu des notes plus basses, à l’exception de Nice.

Si la satisfaction de ses habitants est au rendez-vous, c’est surtout grâce à la salubrité des résidences que les propriétaires s’efforcent de maintenir en dépit de leur ancienneté. Sans oublier leurs prix plus raisonnables que ceux des autres grandes agglomérations. Hormis le fait qu’il s’agit d’une ville aux nombreux attraits. Ne serait-ce que de citer sa localisation en bord de mer, son climat ensoleillé et son côté dynamique.

Une note largement au-dessus de la moyenne

Ornée par ses immeubles majoritairement construits avant 1980, Nice fait partie des cinq agglomérations françaises, dont le parc de logement est « ancien ». La proportion d’immobiliers de ce type (80%) qu’une agence immobilière du centre de la ville a à gérer en est une preuve tangible. Selon le gérant de l’enseigne, Patrick Vanzo, les quartiers où il déambule avec ses potentiels clients sont représentés par de nombreux immeubles arts déco et de vieux palais bourgeois.

Il n’empêche que c’est la troisième ville la plus visitée de l’Hexagone, après Paris et Lyon.

IMPORTANTEn outre, la capitale azuréenne se trouve en cinquième position dans le classement des localités les plus peuplées en France.

D’ailleurs, dans le cadre de son baromètre 2019, Qualitel a réalisé un sondage auprès des Niçois quant à leur appréciation de leur lieu de résidence. Il s’avère que 29% d’entre eux se sont montrés fort satisfaits de leur logement.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette préférence. Mais ce qui est certain, c’est qu’il fait bon y vivre, si l’on ne cite que la douceur du climat et le plein soleil.

Sans oublier l’accès à la ville qui est optimisé par l’aéroport international, le lancement de la nouvelle ligne de tram. Enfin, l’existence d’endroits pour le moins captivant tels que La promenade du Paillon.

IMPORTANTPour ce qui est des qualités intérieures, 17 critères ont été évalués par les sondés, dont l’agencement, l’acoustique, l’isolation, l’humidité et le débit de la connexion Internet.

Il s’avère que la métropole « ancienne » ne laisse pas à désirer, en obtenant une note de 6,9 sur 10 derrière Paris, Lyon, Marseille et Lille.

Les propriétaires niçois s’efforcent d’entretenir leurs biens

Pour se sentir bien dans un logement, et ce, quelle que soit la saison, certains équipements doivent être installés, entre autres les systèmes de chauffage, la climatisation réversible et le double vitrage. Quelques points sont, de ce fait, encore à améliorer dans les immeubles niçois du fait de leur ancienneté. D’autant que certains d’entre eux impactent le coût d’assurance habitation. À savoir :

  • Les bruits qui enregistrent 33% d’insatisfaction ;
  • Les dépenses annuelles afférentes (32%) ;
  • L’isolation thermique (28%) ;
  • La protection contre les éventuelles intrusions (27 %) ;
  • La qualité des matériaux de construction (24 %).

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous